Voyage de noces #4 : la route des vins

Notre dernière étape dans les environs de Cape Town, nous a amenés sur la route des vins de Franschhoek, et de Stellenbosch.

Stellenbosh et Franschloek

Voyage de noces #4 : la route des vins

Début de la rue commerçante de Franschhoek

A 40km de Cape Town débute cette superbe région viticole qui s’étire sur une centaine de kilomètres. Un décor d’une rare harmonie entre vallées et vignobles qui comptent presque une centaine de vignobles plus ou moins grands. Cette région est dominée par deux villes : Stellenbosh et Franschloek. La première, plus grande se trouve plus proche des domaines les plus connus de la région. La deuxième est un adorable village au creux d’une belle vallée, c’est là où nous avons choisi de passer la nuit. Avec le recul et connaissant mieux la région aujourd’hui, nous aurions préféré crécher au plus près des bons domaines pour éviter de faire de la route supplémentaire avec quelques grammes dans le sang. Sachez qu’l faut compter 30 min pour rejoindre la ville de Stellenbosh depuis Franschloek.

Petit point sur la charmante ville de Franschloek. Elle se compose d’une grande rue commerçante très touristique. Si vous n’avez pas encore acheté de souvenir, c’est le moment d’y remédier, vous trouverez aussi bien des bougies, des bijoux, des mugs que de l’art africain plus ou moins fin. Par contre, sachez que les prix ne sont pas les plus bas de la région, vous trouverez beaucoup moins cher à Cape Town par exemple.

IMG_2304

Nous avons passé la nuit à la Lavender Farm. Charmante “guest house” donnant sur des champs de lavandes. Je ne sais pas exactement à quel moment la lavande commence à fleurir, mais nous sommes arrivés à temps, ils allaient la couper quelques jours après notre passage (mi-novembre).

IMG_2295

La vue de notre chambre

Maintenant, direction les vignobles !

IMG_0080

Domaine de Tokara

Impossible de goûter les centaines de vignobles que composent la région, il nous a donc fallu faire un choix. Par chance, nous avons rencontré Jeremy Walker, créateur et propriétaire du domaine Grangehurst lors de notre trajet Dubai-Le Cap en avion. C’est à la fin du voyage, après avoir été shootée 6h avec des somnifères (je parle pour moi), que nous avons commencé à échanger. Jeremy nous a parlé de son vignoble, mais aussi de tous les domaines qu’il nous conseillait de goûter.

Une fois sur place, nous avons suivi ses conseils et avons arpenté la route des vins à la recherche de la “bonne découverte” en allant goûter les domaines les mieux cotés sur internet et conseillés par notre ami. La carte des vignobles récupérée à notre hôtel nous a permis de nous orienter très facilement entre les vignobles, qui sont globalement bien indiqués. Par contre, ne comptez pas sur votre GPS, il ne vous sera d’aucune utilité dans la région. Les vignobles n’ayant pas forcement d’adresse, il mieux vaut s’orienter avec la carte des vignobles et se repérer en fonction des domaines croisés.

Nous avons choisi de concentrer nos dégustations sur les pinotages, cépage typiquement sud-africain introuvable en France. Le pinotage est un croisement entre le pinot noir et le cinsaut créé en 1925 par le Professeur Abraham Izak Perold en Afrique du Sud. Il a depuis été exporté dans de nombreux pays du nouveau monde comme en Nouvelle-Zélande, en Australie, au Brésil, au Canada ou encore aux Etats Unis. En France, ce cépage est quasi inconnu, d’où notre envie de le découvrir !

Le rapport qualité/prix des vins d’Afrique du Sud est excellent, n’hésitez pas à en ramener dans votre valise. La douane française autorise 5 litres par personne.

Voici la petite liste des domaines que nous avons visités par ordre de préférence :

Je précise que ce jugement est personnel, vous êtes libre d’avoir un jugement différent.

1. Grangehurst belle découverte et coup de cœur de mon homme pour son excellent pinotage et son fantastique Nikela (doux mélange de pinotage, cabernet sauvignon et merlot). Petit plus très appréciable, Jeremy vend son vin uniquement lorsqu’il est prêt à être dégusté, en y allant aujourd’hui, vous repartirez avec une cuvée 2006 à un prix tout doux. De mémoire, une bouteille de pinotage, et une bouteille de Nikela nous ont coûté 25€.

 

2. Kanonkop : le plus célèbre des domaines sud-africains, le pinotage y est excellent.

 

3. De Wall : pinotage découvert et acheté selon les conseils d’un caviste du Old Biscuit Mill, nous avons été agréablement surpris par ce petit domaine qui produit un excellent pinotage. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de visiter le domaine, mais si vous passez dans la région et avez le temps, je vous le recommande chaudement.

 

4. Simonsig : coup de cœur pour le pinotage Simonsig. Contrairement à Grangehurst que vous ne trouverez pas en France, Simonsig doit se trouver chez certains cavistes et peut se commander on line sur leur site internet. Nous avons profité de notre halte dans ce domaine pour y déjeuner. Le restaurant gastronomique est très appréciable, nous avons adoré déguster de l’antilope accompagnée d’un verre de pinotage ainsi qu’une tarte au citron revisitée façon Afrique du Sud accompagnée d’un verre de vin pétillant. J’en salive encore !

 

5. Rust en vrede : coup de cœur pour leur restaurant gastronomique (pour plus de détails, je vous renvoie à mon article “restaurants“)

rv_aerialvineyards-2000x925

 

6. Tokara : nous sommes malheureusement arrivés trop tard pour déguster leur pinotage, néanmoins, je vous le note, car ce domaine nous avait été conseillé et que la vue est époustouflante. Le restaurant japonisant du domaine faisait également très envie.

IMG_2336

 

7. Beyerskloof : domaine commercial qui ne m’a pas particulièrement séduite. Selon moi, le vin manquait d’équilibre, alors peut être faut-il le laisser attendre 3-4 ans pour qu’il développe ses arômes comme le dit mon homme ???? je ne sais pas trop…. dans le doute, nous en avons pris une bouteille.

IMG_2318

 

Plus du côté du Cap, si vous êtes amateur de vin, il faut absolument que vous alliez visiter le domaine de Constance et goûter le Goot Constantia et le vin préféré de Napoléon : le Klein Constantia.

Ce post clôture notre étape Cape Town, direction maintenant le parc Kruger pour vivre les plus beaux jours vacances de notre vie 🙂 (je pèse mes mots!)

Si vous avez loupé les étapes précédentes, retrouvez ici : Cape Town, Boulders & le CAP de bonne espérance, Hermanus & sa route des vins et nos bonnes adresses restos.

 

Related article
leave your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *