Une journée à Nikko [Japon-Tokyo]

En ce troisième jour, nous partons pour la ville de Nikko, ville inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Nikko appelé aussi la ville de la “lumière du soleil” est située à 2-3h de train de Tokyo. Je vous donne une fourchette de temps, car vu la complexité du réseau ferré, le temps de parcours peut facilement être rallongé. C’est ce qui s’est passé pour nous… Nous sommes arrivés 5 min après le départ d’un train qui partait à Utsonomiya (la gare où nous devions changer de train), résultat, nous avons dû prendre 4 trains pour arriver à destination. En partant à 9h30, il me semble qu’on est arrivé à midi….

Nikko pratique :

mademoiselle-mylene-voyage-japoin-nikko12 (Copier)

Pour y aller, mieux vaut se munir de son JR PASS. Il permet d’aller directement à Utsonomiya puis de prendre un autre train direct vers Nikko. Le guide indique qu’il faut 1h45 pour y aller en temps normal. Pensez à bien regarder les horaires et arriver un peu en avance pour trouver le bon quai et être sûre de prendre le bon train.

Attention tout de même, comme en France, les horaires changent pendant les vacances et le week-end.

Nikko : ville classée à l’Unesco

A la sortie de la gare, on choisit de se rendre à pied aux temples. La rue centrale est jalonnée de petites boutiques plus ou moins touristiques et de restaurants. On se prête au jeu en flânant à droite à gauche et en regardant les restaurants afin de trouver le bon plan. A notre grande surprise, la spécialité n’est pas l’anguille, le poisson cru ou un type de ramen, mais le Tofu ! Ici, le soja et le tofu sont rois.

On s’arrête alors dans un petit restaurant de la rue. Je choisis de tester la spécialité locale : menu tofu.

Le Shin-kyo Bridge

En descendant la rue centrale, on tombe immanquablement sur le joli pont vermillon, le Shin-kyo, arc-bouté au-dessus de la rivière Daya. “La porte d’entrée de l’aire sacrée où l’homme a révélé le divin qui sommeillait dans la nature”.

mademoiselle-mylene-voyage-japoin-nikko56 (Copier)

Les temples :

Nous nous dirigeons ensuite vers les différents temples avec en premier le temple Rinno-ji. Nous n’avons pas eu de chance, car la plupart des temples étaient en rénovation lorsqu’on y était et il y avait un monde fou. Même si nous avons essayé de prendre des photos sans trop de monde, la chaleur humaine était plus que présente.

Fin pour aujourd’hui, on se retrouve très bientôt à Kyoto.

Related article
leave your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *