Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar

1471524186_penAh l’Islande ! Cette île fantastique aux paysages très variés : volcan, champ de lave, geyser, montagne, glacier, iceberg, fjord, étendue d’eau, falaise abrupte, marmite de boue, colonne de vapeur, cascade… Toutes les photos que je voyais de ce pays me faisaient rêver. Nous avons donc décidé de nous y envoler pour 15 jours, du 20 août au 4 septembre 2016. Vous avez d’ailleurs pu suivre nos aventures sur Insta au fil de l’eau.

Après avoir fait tout le tour de l’Islande, je peux vous assurer que le Landmannalaugar fait parti edes plus beaux paysages d’Islande : des montagnes multicolores, des coulées de lave noires, des colonnes de vapeurs, des plaines vert fluo des ruisseaux à moitié gelés, des lacs bleu turquoise et de la neige bien blanche. Le paysage est unique et époustouflant.

Situé à 600m au dessus du niveau de la mer, le Landmannalaugar fait partie de la réserve naturelle de Fjallabak qui comprend le plus grand champ géothermique d’Islande.

Une mine d’or pour tous les amoureux de nature et de randonnée.

1471522838_circle-info-more-information-detail-outline-stroke Informations pratiques

1472827833_ChirstmaxShop_worktime Il faut compter au moins une journée pour avoir le temps d’apprécier les lieux.

1471523321_BT_c3front Le 4*4 est VITAL pour se rendre dans la région, comptez bien 45min de chemin caillouteux

1471526441_sleep_hotel Le lieu dispose d’un camping inhospitalier où il faut composer avec les cailloux pour planter sa tente et d’un refuge tout aussi horrible. Le nombre de place étant extrêmement limitée, mieux vaut réserver en avance. Nous avons eu « la chance » (si on peut parler d’une chance) qu’une place se libère pour pouvoir rester une nuit sur place et ainsi profiter de ses merveilleux dortoirs. Je pense que si c’était à refaire, on planterait plutôt notre tente.

1473724979_piggy_bank_savings_coin_currency_euro_money_price_finance_financial Compter 60€ la nuit par personne pour le refuge.

Tarte au fromage Santorin Une roulotte fait office de supermarché si vous avez oublié votre gueuleton.

1472827833_ChirstmaxShop_worktime A réserver en avance :

  • Une nuit au refuge
  • Une balade à cheval
Direction Landmannalaugar

Après une petite heure de route depuis notre précédente étape, nous arrivons sur une route réservée au 4*4. Et pour cause, la route est pleine de cailloux, de trous, et de bosses. C’était la première fois que je conduisais sur autre chose que du goudron, et je peux vous dire que je ne faisais pas la fière ! J’avais du mal à dépasser les 10km/h…. Le petit mari a donc pris le volant pour éviter de passer 2h de plus dans la voiture.

Après 15jours d’Islande, j’ai pu acquérir une certaine expérience des petits sentiers… elles ne m’effraient donc plus :).

Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Arrivée au camp 

Après 45 min de route, nous voilà quasi arrivés jusqu’au refuge. Là, un premier parking s’est formé pour éviter l’énorme flaque d’eau à traverser obligatoirement pour se rendre en voiture jusqu’au refuge. On décide d’être raisonnable et de préserver notre Suzuki pour cette fois (elle avait déjà perdu une partie de sa carrosserie dans les bosses). On la gare et on s’y rend à pied.

Là, on ne s’attend pas à un relais et châteaux…mais quand même, on s’attend à un refuge à la française avec des matelas, des coussins et des gratteuses. Que nenni, on arrive dans le pire refuge de l’histoire du refuge. Des matelas ou plutôt des futons alignés en ligne dans une chambre/pièce/dortoir. On doit bien être une vingtaine par chambre. Aucun coussin, aucune couverture. On se rend vite compte que çà va être compliqué de passer une bonne nuit sans sac de couchage, sans oreiller et avec la grosse voisine qui est déjà étalée sur la moitié de mon mini futon/matelas (#lesparisiensrandonnent, #viedemerde)

Pour 120€ la nuit, je pense que ce refuge fait partie du Guiness du plus mauvais rapport qualité/prix au monde. On regrette presque de ne pas avoir pris notre tente même si, l’espace camping n’est pas non plus des plus chaleureux. Il faut composer avec les pierres, le gravier et les trous, et même le vent glacé qui s’engouffre dans les tentes.

Ah, et j’oubliais, ne cherchez pas les prises, il n’y en a pas. En vraie geek, je suis allée recharger mon iphone avec l’allume-cigare, seule avec le mari (voilà mon chéri, j’ai corrigé) dans la voiture! (#minutegeek)

Mis à part ces petits désagréments « de princesse », le paysage est magique. Il y a même une source d’eau chaude à disposition pour se détendre après une journée de randonnée.

Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Randonnée!
Les sentiers de randonnée

Plusieurs sentiers balisés partent du refuge. Il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux : de la randonnée d’une heure à celle de 5 jours. Cette carte liste l’ensemble des randonnées qui partent du refuge. Pensez à l’imprimer pour éviter de dépenser 300k dans une carte inutile sur place.

Nous avons eu le temps de faire la randonnée 1 et 2 en une journée.

L’équipement pour randonner :

Même si l’on voit souvent de jolies photos sous un grand soleil, le soleil n’est pas toujours au rendez-vous et même si il est présent, le vent glacial, est lui aussi souvent présent. Il faut donc penser impérativement à prendre :

  • un bon coupe vent
  • un pull
  • des chaussures de randonnées (je l’ai fait en basket mais ce n’est pas forcément l’idéal tant le sol est glissant par endroits)
  • des crocqs pour passer les cours d’eau sans se mouiller les pieds (j’ai fait la moitié de la journée avec les pieds trempés et GELÉS !)
  • Et pourquoi pas un bonnet, et des gants.

Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar

Nos deux randonnées en photos

(Attention, une photo/gif rigolote s’est glissée dans la rando 🙂 )

Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar
Road trip en Islande #3 : Landmannalaugar

On se retrouve la semaine prochaine pour une étape qui nous a aussi beaucoup plus : les îles Vestmann.

*Fin*

Mes précédents articles :

Related article
2 Comments
  1. Petite and So What

    Quelle chance! je rêverais d’y aller!
    Les paysages sont TELLEMENT jolis!
    Belle soirée

    Julie, Petite and So What?

leave your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *