L’utopie de penser qu’on peut déclencher naturellement sont accouchement

Comme je l’expliquais un peu sur les réseaux sociaux (notamment instagram), j’ai eu une grossesse un peu compliquée. J’ai été obligée de rester allongée presque 2 mois de peur d‘accoucher prématurément. Mon ventre me faisait très mal dès que je me levais et j’ai eu de très grosses contractions dès le 5ème mois.

J’attendais donc avec impatience les fameuses 37 SA (date à partir de laquelle on peut accoucher sans que le bébé ne soit prématuré).

A 35 SA, ma sage femme m’a conseillé d’aller chez l’osthéo pour soigner mes douleurs. J’ai choisi une ostéopathe spécialisée dans les femmes enceintes et les bébés. Elle a replacé le bébé et m’a replacé mon bassin dans l’axe. Depuis ce jour, je revis ! Plus aucune douleur, je peux me lever, marcher, bouger et enfin vivre!

Bref, les 37 SA sont arrivées et là, plus rien…. tout allait bien, plus de contraction, plus de douleurs. Moi qui pensais qu’il suffirait de marcher pour que le bébé se décide… je me suis clairement trompée….

J’ai donc commencé mes recherches pour trouver des petites astuces pour aider un peu le bébé à se décider….

L’utopie de penser qu’on peut déclencher naturellement sont accouchement

Les astuces de grand mère pour accoucher plus vite

Je suis tellement pressée d’accoucher (et j’ai surtout très peur d’être déclenchée) que j’ai testé toutes les astuces que j’ai pu trouver sur la toile, des astuces plus ou moins farfelues…. mais sait-on jamais, dans le doute, je teste !

Résultat, je suis à 40 SA 1/2, autrement dit à 3 jours du terme et je n’écris clairement pas cet article de mon lit de maternité !

Je vous donne quand même le résultat de mon enquête google et de mon test depuis 3 semaines.

 

L’alimentation

Lorsqu’on se balade sur la toile, on trouve tout d’abord plein de conseils alimentaires censés aider le bébé à descendre et le col à s’ouvrir :

  • L’eau de coco : j’adore l’eau de coco, ça n’a donc pas été dur d’en boire régulièrement au cours de la journée. J’en ai bu un à deux verres par jour au cours de ces trois dernières semaines.

 

  • Manger 5/6 dattes par jour : cette deuxième astuce est plus problématique car ce n’est vraiment pas ma passion. Je ne suis pas une grande fan de datte alors en manger 5/6 par jour, je trouve ça un peu écœurant. Néanmoins, j’en ai quand même mangé 3/4 par jour dans l’espoir que ça fonctionne les deux premières semaines (on perd ces neurones enceintes en fait ? est ce que qqn peut m’expliquer comment des dattes peuvent agir sur le bébé et le col ? le but est peut être de le dégouter pour lui dire de sortir le plus vite possible pour atténuer la souffrance lol).

 

  • Boire 3 tasses d’infusion de feuilles de framboisiers par jour : cette technique est surtout utilisée en Angleterre. J’ai acheté une infusion composée à 100% de feuilles de framboisiers bio sur Amazon. Le gout n’est pas désagréable et permet, en plus, d’améliorer la digestion.

 

Se bouger

  • Marcher : je marche 6/7km par jour et monte au moins 10 escaliers…..

 

  • Faire le ménage : en plus de m’exciter à faire plein de choses dans l’appart, j’ai même passé mon lundi à poncer et peindre….

 

  • Le « déclenchement à l’italienne », autrement dit faire l’amour

 

L’osthéo & l’acuponcture

  • L’osthéo : comme je vous l’expliquais plus haut, j’y vais toutes les semaines depuis ma semaine 35. Je lui avais toutefois pas demandé de faciliter le déclenchement avant la semaine 39. La technique consiste à appuyer sur certains points situés au niveau des cervicales, du dos et du ventre. Depuis, j’ai effectivement quelques contractions mais il s’agit de « fausses contractions », autrement dit des contractions qui font un peu mal mais qui ne servent pas l’accouchement (#useless).

 

  • L’acuponcture : un peu plus septique que pour l’ostéopathie, j’y suis allée sans vraiment penser que mettre 2/3 aiguilles pouvait servir l’accouchement mais sait-on jamais. J’ai choisi une sage femme acuponcteur. Elle m’a mis une aiguille dans chaque poignet, une sur les chevilles, une en bas du dos, et une sur le bas du ventre et elle a laissé agir 20 minutes. Elle m’a précisé que je pouvais avoir des contractions pendant les 24/48h et que ça pourrait, si le bébé était prêt, à déclencher l’accouchement. J’ai refait une deuxième séance une semaine après. Dans tous les cas, l’acuponcture permettrait de réduire le temps d’accouchement et de faciliter l’ouverture du col le jour J. Certaines maternités proposent d’ailleurs des séances lors de la mise en route du travail.

 

L’homéopathie

  • Ma sage femme m’a prescrit 5 comprimés par jour d’Actaea racemosa pour détendre le col. Je n’ai pas vu beaucoup l’effet mais bon, je continue.
L’utopie de penser qu’on peut déclencher naturellement sont accouchement

Mais....

Mais j’ai l’impression que la patience est le meilleur des déclenchements…..car jusqu’à présent… rien !

Et vous, quelles ont été vos petites astuces ?

Related article
6 Comments
  1. PLUS JE LIS DE TÉMOIGNAGES, PLUS JE ME DIS QUE LES MAMANS EN MAP N’ACCOUCHERONT PAS FORCEMENT À 37 SA, BIEN AU CONTRAIRE…!

    COMME TOI, J’AI EU UNE PREMIÈRE GROSSESSE ASSEZ COMPLIQUÉE. BEAUCOUP DE CONTRACTIONS. PEU DE TEMPS AVANT LES FAMEUX 37 SA, J’AI ÉTÉ PLUSIEURS FOIS À L’HÔPITAL À CAUSE DES CONTRACTIONS RÉGULIÈRES ET DOULOUREUSES. JE ME SUIS DONC DIT QUE JE N’ALLAIS PAS ATTENDRE ENCORE BIEN LONGTEMPS AVANT LA NAISSANCE. À 37 SA, J’AI FAIT TOUTES LES MÉTHODES NATURELLES POUR DIRE À BÉBÉ DE SORTIR, ET RIEN. TOUJOURS DES CONTRACTIONS, MAIS INEFFICACES. AU FINAL, JE N’AI PAS ATTENDU AUSSI LONGTEMPS QUE TOI, J’AI ACCOUCHÉ À 39SA, MAIS J’AVAIS DÉJÀ TROUVÉ LE TEMPS LONG.

    JE PENSE QUE LA NATURE EST BIEN FAITE, ET QUE BÉBÉ ARRIVERA LORSQU’IL SERA PRÊT, MAIS AUSSI QUAND MAMAN SERA PRÊTE. MA FILLE A DÉCIDÉ DE POINTER LE BOUT DE SON NEZ LORSQUE JE NE ME SUIS PLUS PRÉOCCUPÉE DE L’ACCOUCHEMENT ET QUE J’AI PRIS DU TEMPS POUR MOI EN FAISANT DES CHOSES QUI ME FAISAIENT PLAISIR ET QUI ME DÉTENDAIENT.

    JE TE SOUHAITE PLEINS DE COURAGE POUR CETTE LONGUE FIN DE GROSSESSE, ET SURTOUT UNE TRÈS BELLE RENCONTRE QUI EST IMMINENTE DE TOUTES FAÇONS !

  2. Ayant accouché respectivement à j+7 et j+5, je peux te dire que la seule astuce valable qui ait fonctionne sur moi est … l’hospitalisation en vue de la piqure (chaque fois le travail a débuté à l’hôpital 2 ou 3 heures avant qu’on ne me déclenche pour de bon).
    j’ai testé les infusions (framboisier et sauge), la marche, le ménage, l’italienne et l’acupuncture. rien n’y a jamais fait !
    je suis désolée : je ne suis d’aucune aide mais ça rassure toujours d’en voir d’autres dépasser allègrement le terme sans rien voir se pointer à l’horizon 😉

    • Mademoiselle Mylène

      oui c’est sure que ca rassure meme si on se dit qu’on a pas envie d’etre dans le meme cas….
      de toute facon, je crois que je ne vais pas avoir le choix, il faut que je patiente 🙂

  3. Perso je pense aussi que c’est la patience parce que j’ai tout fait et rien, ça s’est déclenché un jour où je n’avais rien fait lol

leave your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *